Archives par étiquette : week-end

Samedi 21 mars 2015 : la « marée du siècle »

Marée du siècle en BretagneLe samedi 21 mars 2015, les Grandes Marées seront encore plus importantes et impressionnantes que de coutume : avec un coefficient de 119, la mer – qui monte et descend successivement 2 fois par jour – se retirera bien plus loin, et montera bien plus haut. Assistez au spectacle, en toute sécurité, et venez en Bretagne découvrir un phénomène naturel rare.

Le phénomène ne s’était pas produit depuis 1997, date de la dernière Grande Marée de cette ampleur. En 2015, ne manquez le rendez-vous extraordinaire que vous avez avec la nature et la mer, car il s’agira de la première « marée du siècle » du nouveau millénaire, avec un coefficient de marée de 119.
Le « coefficient de marée » exprime l’ampleur de la marée par rapport à sa valeur moyenne : il indique ainsi le « marnage », c’est-à-dire de la différence de hauteur d’eau entre la pleine et la basse mer successive. En clair : plus le coefficient de marée est élevé, plus la mer monte et descend loin.
Généralement, une marée de vive-eau moyenne possède un coefficient de 95, ce qui correspond à un marnage de 10 mètres. Mais ce samedi 21 mars 2015, avec un coefficient de 119, le marnage dépassera les 14 mètres de hauteur sur les côtes de la Manche, soit plus qu’un immeuble de 4 étages !
Une semaine plus tard, le phénomène sera au contraire réduit à son minimum puisque le coefficient ne sera plus que de 36, soit un marnage de seulement 4 mètres de hauteur : 10 mètres de moins que le weekend précédent !
Un lieux emblématique pour observer
Baie du mont Saint-Michel : un marnage de plus de 14 m ! Pour illustrer leur caractère exceptionnel, prenons l’exemple de la Baie du mont Saint-Michel : le 21 mars, le marnage atteindra 14,15 m alors que la différence de hauteur d’eau entre la pleine et la basse mer n’est « que » de 10,50 m lors d’une grande marée « moyenne ».
Prochains rendez-vous en 2033 et 2051
Elles sont programmées le 3 mars 2033 et le 14 mars 2051. Et baptisées marée du siècle parce qu’elles sont exceptionnelles, certes, mais surtout potentiellement à haut risque : l’eau monte très haut, très vite, pouvant rattraper les pêcheurs imprudents, et ses forts courants mettent à l’épreuve les bateaux sortis en mer.
Soyez prudent et profitez du spectacle

Continuer la lecture